Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
 Kinésithérapeute
Posturothérapeute
Michael Moyses

Contact

 

 

Michael Moyses

 

Kinésithérapeute

 

Posturothérapeute

 

Rue du Stade 11

 

1190 Bruxelles (Forest)

 

Tél    : 02/345 93 06

 

GSM : 0495 609 848

 

 

 

 

Principes de base de l'andullation

Principes de base de l'andullation

1- Production énergétique cellulaire

2- Refoulement des signaux douloureux

3- Meilleure circulation sanguine

4- Activation des mécanismes de détente

5- Stimulation du flux lymphatique

 

Principe de base n° 1 : Production d’énergie dans la cellule

Les cellules, productrices d’énergie de notre corps

Pour bien fonctionner, nos cellules ont besoin d’énergie. Elles l’obtiennent grâce à la molécule ATP (adénosine triphosphate). Si nos cellules manquent d’énergie, elles meurent. Si elles reçoivent de l’énergie en suffisance, elle sont (d’habitude) en bonne santé, ce qui se reflète dans nos organes. Puis, le bon fonctionnement de chacun de nos organes est nécessaire pour notre santé générale.

Effets sur nos cellules

Nos cellules se renouvèlent régulièrement. A chaque fois, une copie identique du prédécesseur est créée, munie de tout ce qu’il faut à une cellule pour vivre. Il s’agit d’un processus très délicat et très susceptible de dérangements. Une nourriture inadaptée, le vieillissement naturel, le stress et les influences environnementales donnent du fil à retordre à nos cellules. Leur faculté de production énergétique et de régénération diminue et elles perdent leur vitalité. Dans ce sens, nos cellules sont le reflet direct de notre style de vie. Ainsi, nous sommes nous-mêmes responsables du degré de santé de nos cellules. La perte d’énergie ne peut donc non seulement être perçue au niveau cellulaire, mais se fait sentir aussi comme une perte générale d’énergie vitale.

Augmenter l’énergie dans nos cellules

Par les vibrations mécaniques, l’andullation engendre des micro-courants électriques, qui pénètrent dans nos cellules et activent la production d’ATP (adénosine triphosphate). Ce processus augmente la quantité d’énergie dans nos cellules, ce qui, à son tour, a un effet positif sur nos organes et notre santé générale.

Principe de base n° 2 : Refoulement de signaux douloureux

Grâce à l’andullation, les signaux douloureux peuvent être ‘refoulés’. En première instance, l’andullation crée des signaux positifs dans notre corps, qui, pour ainsi dire, refoulent les signaux douloureux. Suite à ce refoulement, le cerveau reçoit de plus en plus de signaux positifs, ce qui finalement résulte en une atténuation de la douleur. En second lieu, l’application régulière de l’andullation libère des endorphines. Les endorphines sont considérées comme notre ‘antidouleur naturel’. Elles augmentent encore l’effet de refoulement.

Principe de base n° 3 : Meilleure circulation sanguine

Par l’action du sang, notre corps est ravitaillé en substances nutritives. Lorsque la circulation sanguine est insuffisante, ce processus est dérangé, ce qui provoque la fatigue ou la maladie. Voilà un facteur déterminant pour la santé de notre sang. Les globules sanguins d’un sang malade coagulent et se racornissent. Par conséquent, ils perdent leur vitalité et transportent de moins en moins de substances nutritives. L’andullation réactive le sang et dégage à nouveau les globules coagulés. Le sang redevient plus liquide et le transport de substances nutritives nécessaires est restitué. Nous nous sentons à nouveau en meilleure santé et nous jouissons d’une plus grande vitalité.

Principe de base n° 4 : Activation des mécanismes de détente

Détente physique

Par l’activité constante, des tensions musculaires s’installent dans le corps. Par conséquent, les muscles ne sont pas nourris en suffisance, et des douleurs apparaissent. Par la chaleur infrarouge de l’andullation, les vaisseaux sanguins se dilatent, et grâce aux vibrations mécaniques les muscles sont mieux irrigués de sang. Les substances nutritives sont à nouveau absorbés et des tensions se dissolvent. Bon nombre de plaintes sont dues à une mauvaise irrigation sanguine.

Détente mentale

Le stress a un effet néfaste sur notre système nerveux. Le système nerveux humain a deux parties : une partie stimulante (sympathique) et une partie calmante (parasympathique). Dans les situations stressantes, le système sympathique est suractivé. Pour rétablir l’équilibre, l’andullation produit, à travers les vibrations mécaniques, des signaux positifs qui, pour ainsi dire, ‘relativisent’ les signaux négatifs du système sympathique. Grâce à la chaleur infrarouge, les vibrations peuvent pénétrer plus profondément dans les tissus. Cela permet d’évacuer le stress.

Principe de base n° 5 : Stimulation du flux lymphatique

La lymphe est un liquide corporel laiteux un peu trouble, qui circule dans les vaisseaux lymphatiques. La lymphe a une fonction détoxifiante et joue un rôle important dans le drainage tissulaire (drainage = élimination des liquides corporels). En effet, la lymphe élimine des liquides tissulaires superflus à travers les vaisseaux lymphatiques et les traite dans le cadre du processus métabolique. Il s’agit surtout de graisses et de protéines qui, vu leur volume, ne parviennent pas à entrer dans les vaisseaux sanguins à travers les parois capillaires. Après la circulation sanguine, le système lymphatique est le système de transport le plus important du corps humain. Il est équipé spécialement pour le transport de substances nutritives et de déchets, et il élimine avant tout des agents pathogènes extérieurs. Par conséquent, l’andullation permet un meilleur métabolisme au niveau du système lymphatique, ainsi qu’un système immunitaire plus performant par le fait que, grâce à l’élimination des agents pathogènes, des maladies sont prévenues.

Compétences

 

 

Posturothérapie

 

Kinésithérapie

 

Ondes de choc

 

Drainage lymphatique

 

Andullation