Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM
 Kinésithérapeute
Posturothérapeute
Michael Moyses

Contact

 

 

Michael Moyses

 

Kinésithérapeute

 

Posturothérapeute

 

Rue du Stade 11

 

1190 Bruxelles (Forest)

 

Tél    : 02/345 93 06

 

GSM : 0495 609 848

 

Vidéo-conférence

 

mail to 

 

 

 

 

Quel matelas choisir pour son mal de dos ?

Lorsqu'on souffre du dos, il est conseillé de prendre un matelas assez ferme sans être dur. Un matelas trop dur est aussi néfaste qu'un matelas trop mou. Il faut avant tout que vous soyez confortable. N'hésitez pas à tester le lit dans le magasin :

Votre colonne doit rester bien droite que vous soyez couché sur le dos ou le côté.position du dos en position couchée

Vous ne devez pas vous enfoncer dans le matelas :

Si le dos est arrondi, comme dans un hamac, le matelas n'est pas assez dur.

Si lorsque vous êtes allongé toutes les zones du corps ne sont pas en appui sur le matelas, il est sûrement trop dur.

 

Il existe plusieurs types de matelas :

les matelas en laine,

les matelas en mousse,

les matelas en latex,

les matelas à ressorts,

les matelas à eau,

les matelas en mousse à mémoire de forme

Il faut savoir que les matelas en mousse et en laine risquent de perdre leur fermeté et leurs qualités de soutien plus rapidement que les matelas en latex et à ressorts. Les matelas en latex et à ressort sont à privilégier chez les personnes avec un terrain allergique.

Certains matelas possèdent des zones de densité différentes selon les régions du corps et sont particulièrement bien adaptés aux personnes ayant des problèmes de dos.

Bon à savoir : pour un lit double, lorsque la différence de poids ou de taille est très importante entre les partenaires, il est conseillé de prendre des matelas et sommiers séparés.

Les bonnes positions pour dormir

Allongé sur le dos ou sur le côté, la meilleure position est celle qui vous permet de dormir. La position allongée sur le ventre est contre-indiquée aux personnes souffrant du dos, car elle sollicite beaucoup la colonne vertébrale.

Pour les personnes atteintes d'apnées du sommeil, il est conseillé de dormir sur le côté (moins d'apnées du sommeil qu'en position dorsale).

Quelle forme pour son oreiller ?

La forme de l’oreiller dépend de vos habitudes de sommeil :

si vous dormez sur le ventre : choisissez un oreiller moelleux et fin ;

si vous dormez sur le dos : optez pour un modèle moyennement épais et suffisamment souple ;

si vous dormez latéralement : achetez un oreiller ferme et haut.

Le choix de l’oreiller dépend également de la personne à laquelle il est destiné. En effet, en fonction de l'âge de la personne, de sa taille et de sa morphologie, le choix de l'oreiller n’est pas le même :

Pour les enfants : ne pas mettre d'oreiller avant l'âge de 2 ans. À partir de cet âge, privilégiez un oreiller plutôt mince et plat, afin que la posture soit maintenue.

Pour les personnes âgées : privilégiez un oreiller plutôt épais, voire plusieurs oreillers qui améliorent le confort respiratoire.

Dans tous les cas de figure, l'oreiller doit :

combler la distance entre les épaules et le cou et celle entre les oreilles et le cou ;

parfaitement caler la tête ;

permettre à la colonne vertébrale d’être bien alignée avec le reste du corps.

Pour en savoir plus : Causes mal de dos

Choix du rembourrage de l’oreiller contre le mal de dos

Le rembourrage de l’oreiller a également un rôle à jouer dans la prévention du mal de dos :

polyester :

économique mais se tasse rapidement ;

soutien moyen ;

à changer tous les 4 ans au maximum ;

laine :

parfois un peu trop ferme ;

hypoallergénique et régulateur d’humidité ;

latex :

permet un bon maintien ;

ne convient qu’aux personnes qui bougent peu au cours de la nuit ;

mousse à mémoire de forme :

détend les muscles et facilite la respiration ;

duvet et plumes :

bon soutien du cou et de la tête ;